Le rôle principal des mutuelles santé

Le rôle principal des mutuelles est de prendre en charge une partie ou l’intégralité des dépenses de santé non remboursées par la Sécurité Sociale (telles que les consultations médicales, les frais pharmaceutiques, les dépenses d’hospitalisation, les frais d’optique ou les frais dentaires).

Ce qu’il faut savoir sur la santé

Parce qu’il existe de nombreux assureurs proposant chacun des formules différentes, il est nécessaire de connaître vos besoins réels afin de pouvoir comparer les mutuelles entre elles et choisir celle qui est la plus adaptée à votre situation.

Sachez que la meilleure mutuelle n’est pas forcément la mutuelle la plus chère, mais bien celle qui vous convient le mieux ! Et attention tout de même de ne pas chercher à tout prix les offres les plus avantageuses, vous risquerez de le regretter…

 importance_santé

La plupart des mutuelles proposent des prestations différentes en fonction du degré de couverture que vous souhaitez dans des domaines bien précis : hospitalier, dentaire, optique…

Il est important lors du choix d’une mutuelle de se poser les questions suivantes : de quoi ai-je besoin ? Qui vais-je assurer ?

En fonction de son âge, de son état de santé, nous n’avons pas les mêmes souhaits. Certains d’entre vous portent des lunettes, d’autres ont une peau fragile nécessitant des visites régulières chez le dermatologue, ou encore d’autres portent des semelles orthopédiques… à chacun ses petits tracas qui nécessitent une prise en charge particulière chez certains spécialistes, ainsi que l’achat d’équipements optiques, podologiques, etc.

Ce sont les bases à déterminer pour pouvoir choisir les garanties devant figurer impérativement dans votre contrat. C’est ensuite que l’on cherche le meilleur rapport qualité/prix.

Lorsque vous hésiterez entre 2 ou 3 mutuelles, voilà les critères qui seront déterminants dans votre choix. Tout d’abord le taux de remboursement pour les domaines qui vous concernent : que ce soit pour les consultations, les médicaments ou encore l’hospitalisation, le taux de remboursement doit pouvoir compléter au mieux la couverture par la Sécurité Sociale. Puis vous allez vous intéresser aux limites de la prise en charge : certaines mutuelles ou complémentaires santé imposent des plafonds sur le nombre de consultations, de jours maximums d’hospitalisation ou de forfait médicament, au-delà desquels la prise en charge ne sera plus effective.

hopital_sante

hopital_sante

Forcément, si après 3 jours d’hospitalisation, vous n’êtes déjà plus pris en charge, il faut se poser des questions… Ne négligez pas non plus les services supplémentaires : une aide ménagère en cas d’hospitalisation ou d’immobilisation, une garde d’enfants, un soutien scolaire en milieu hospitalier…

Enfin, essayez de négocier les délais de carence de votre mutuelle (c’est le laps de temps entre le moment où vous venez de souscrire l’assurance et le moment où vous êtes réellement pris en charge) : plus il est court, mieux c’est !

Vous pouvez vous renseigner sur Internet pour savoir quelles mutuelles existent au niveau national, ou encore pour connaître les mutuelles présentes dans votre région. Par exemple si vous habitez à Lille, vous pouvez taper ‘mutuelle Lille’ dans votre barre de recherche. Il est judicieux de prendre une mutuelle étant implantée à proximité de chez vous. Comme ça, en cas de problème vous pourrez directement vous référer à une personne : c’est plus rassurant et plus sécurisant !